Journée d’études: Les spécificités régionales en paléographie

ecoleGroupe de recherches transversales en paléographie – École pratique des hautes études

LES SPÉCIFICITÉS RÉGIONALES EN PALÉOGRAPHIE : diversifications des écritures dans un même espace culturel

6 décembre 2014 de 9 à 18 heures
École Nationale des Chartes – 65, rue de Richelieu, Paris 2e

 

Le Groupe de recherches transversales en paléographie (GRTP), qui vient d’être créé à l’École Pratique des Hautes Études afin de développer une approche transdiciplinaire de la paléographie, vous invite à participer à une nouvelle journée d’études et de discussions. Après nous être intéressés au paramètre chronologique (journée de juin sur la datation paléographique), nous voudrions examiner cette fois-ci le paramètre spatial dans la formation, le développement et la diversification des écritures.

La question de l’apprentissage, des modèles et de la transmission des savoirs des scribes est au coeur de cette problématique. Tandis que les grandes aires géoculturelles sont bien définies, la démarche consistant à définir des typologies plus fines qui permettent de dégager des pratiques différentes au sein d’un même type graphique est inégalement développée d’une paléographie à l’autre. Relativement bien définies par les paléographes des domaines latins, byzantins ou arabes, les spécificités régionales le sont moins pour d’autres cultures. Nous souhaiterions réfléchir sur la genèse de ces diversifications (apprentissage, transmission des pratiques scribales, institutionnalisation dans le cadre des chancelleries ou des scriptoria) et de leur coexistence au sein d’une grande famille typologique.

PROGRAMME

Les discussions s’engageront autour des présentations que les collègues suivants feront sur le status quaestionis dans leur discipline :

Michel Chauveau (EPHE) : démotique
Alain Delattre (EPHE, Université Libre de Bruxelles) : copte
Lucio Del Corso (Università di Cassino) : grec des papyrus
Brigitte Mondrain (EPHE) : grec des manuscrits byzantins
Alain Desreumaux (CNRS) : syriaque
Marc Smith (ENC-EPHE) : latin
Peter A. Stokes (King’s College London) : minuscule anglo-saxonne et paléographie numérique
Olivier Venture (EPHE) : chinois
Matthew Kapstein (EPHE) : tibétain
André Lemaire (EPHE) : écritures ouest-sémitiques
Daniel Stökl Ben Ezra (EPHE) : hébreu judéen

Contacts : Jean-Luc Fournet , Judith Olszowy-Schlanger , Marc Smith 
La journée pourra être diffusée a posteriori en vidéo, comme la précédente rencontre consacrée aux questions de datation par la paléographie.

 

via APILIST

Advertisements
Comments
2 Responses to “Journée d’études: Les spécificités régionales en paléographie”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Journée d’études: Les spécificités régionales en paléographie […]



Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: