La lettre diplomatique (2): le genre épistolaire comme outil d’administration.

Universidade de Lisboa, Faculdade de Letras
7-8 mars 2013.

La série de journées d’études consacrée à « La Lettre diplomatique » tire son argument de la grande ductilité du genre épistolaire et s’attache à l’étude de la contamination formelle de l’acte diplomatique par la lettre. En effet, si l’acte se justifie par le droit qu’il crée et la lettre par les nouvelles qu’elle donne, la lettre peut aussi transmettre un ordre ou notifier une situation juridique et devenir de ce fait « diplomatique ». Avec cette seconde session, on attend réfléchir à la forte « diplomatisation » de la lettre à partir du Moyen Âge central, en lien notamment avec le redéploiement des artes dictaminis dès le XIe siècle, et à la diversité des emplois du genre épistolaire comme outil administratif.

La série de journées d’études consacrée à « La Lettre diplomatique » tire son argument de la grande ductilité du genre épistolaire et s’attache à l’étude de la contamination formelle de l’acte diplomatique par la lettre. En effet, si l’acte se justifie par le droit qu’il crée et la lettre par les nouvelles qu’elle donne, la lettre peut aussi transmettre un ordre ou notifier une situation juridique et devenir de ce fait « diplomatique ». Avec cette seconde session, on attend réfléchir à la forte  « diplomatisation » de la lettre à partir du Moyen Âge central, en lien notamment avec le redéploiement des artes dictaminis dès le XIe siècle, et à la diversité des emplois du genre épistolaire comme outil administratif.

Coord. : Bernardo SÁ-NOGUEIRA, Saul António GOMES
Org. : Universidade de Coimbra, Universidade de Lisboa, École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Agence Nationale de la Recherche. Programme ANR-DFG EPISTOLA


Programme

Jeudi 7 mars

(Lisbonne) 15h-18h
Ouverture: Hermenegildo FERNANDES, Sous-director de la Faculté; Bernardo SA NOGUEIRA, Universidade de  Lisboa; Saul António GOMES, Universidade de Coimbra (CHSC)
Claire LAMY, Université de Poitiers: Une compilation de lettres au tournant des XIe et XIIe siècles, constitution et usages.
Susana PEDRO, Universidade de Lisboa: Rechercher sur de possibles relations entre le genre épistolaire et les notices médiévales portugaises
Rodrigo FURTADO, Universidade de Lisboa: La lettre diplomatique et la documentation du territoire « portugais » des Xe-XIe siècles : les documents de Lorvão
Cristina CUNHA, Universidade do Porto: Sobrevivência do estilo epistolar na doumentação administrativa da sé de Braga (séc. XI-XIII)
Débat
Vendredi 8 mars

(Coimbra) 15h-18h

Maria Helena COELHO, Universidade de Coimbra: A Chancelaria de D. Sancho I – considerações sobre a influência do modo espistolar na redacção e escrita de alguns actos
Miguel CALLEJA, Universidad de Oviedo: El mandato en la cancillería de Alfonso VII (1126-1157)
Maria do Rosário MORUJÃO, Universidade de Coimbra: O modelo epistolar na produção de uma chancelaria episcopal portuguesa na Idade Média
Mário FARELO, Universidade Nova de Lisboa: Pratiques scripturaires et conservation de l’écrit dans les relations entre la Couronne portugaise et la Papauté d’Avignon
Débat
Conclusions: Stéphane BOISSELLIER, Université de Poitiers


Source: @SAFmbc
Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: